Quelle est la consommation électrique d’un hammam ?

par | 2 février 2024

A l’aube d’une nouvelle hausse du prix de l’électricité, si vous vous apprêtez à acquérir une cabine pour profiter de bains de chaleur humide à votre domicile, il est bien légitime de se renseigner en amont de son achat sur la consommation électrique d’un hammam. 

Nos équipes Clairazur, spécialistes des équipements de bien-être depuis plus de 30 ans (spas, spas de nage, saunas, hammams) et présentes dans une douzaine de magasins de France, ont remarqué l’intérêt grandissant de nos clients pour la consommation d’énergie de nos produits. C’est pourquoi nous vous proposons un article détaillé sur la consommation électrique du hammam. 

Comprendre le fonctionnement d’un hammam

Le fonctionnement d’un hammam est basé sur la production de vapeur d’eau chaude. L’élément clé de ce système est le générateur de vapeur, qui est alimenté par de l’électricité et de l’eau. Lorsque l’eau entre dans le générateur, elle est chauffée par des résistances électriques ou des électrodes pour générer de la vapeur. La vapeur produite est ensuite envoyée dans la cabine du hammam, créant ainsi un environnement chaud et humide. Le contrôle précis de la température est assuré par le générateur de vapeur, permettant aux utilisateurs d’ajuster la chaleur selon leurs préférences.

Consommation électrique d’un hammam : les facteurs fluctuants 

Zoom sur l'intérieur d'un hammam recouvert de mosaïque

1) Les dimensions du hammam

La consommation électrique d’un hammam est directement liée aux dimensions de la cabine. En effet, plus une cabine est grande, plus le volume d’air à chauffer est important, et plus il faut d’énergie pour élever la température du hammam. Il est donc nécessaire d’adapter la puissance du générateur de vapeur à la taille de la cabine.  

2) La puissance du générateur de vapeur du hammam

Sans surprise, plus un générateur de vapeur d’un hammam est puissant, plus sa consommation électrique est élevée. Il est absolument essentiel de choisir la puissance de ce système de chauffage en fonction des dimensions de la cabine. En effet, un équipement insuffisamment puissant ne génèrera pas assez de vapeur pour atteindre la température souhaitée dans la cabine. Au contraire, un générateur de vapeur trop puissant par rapport à la taille du hammam entraînera une surconsommation électrique inutile. 

3) La fréquence et la durée des séances de hammam 

A quelle fréquence pensez-vous utiliser votre hammam ? Une à deux fois par mois ? Trois fois par semaine ? Tous les jours ? Quelle sera la durée approximative de vos séances : 10, 15, 20 ou 30 minutes ? Ce n’est pas un hasard si nous vous posons ces questions au cours de cet article. La fréquence et la durée de vos séances à domicile font considérablement fluctuer la consommation électrique d’un hammam. 

D’autres facteurs peuvent également influer sur la consommation d’énergie d’un hammam comme la qualité de l’isolation, le nombre d’utilisateurs en simultané (charge thermique), la température souhaitée ou encore les options (éclairages, etc.).

Calculer la consommation électrique de son hammam 

Grand hammam en mosaïque avec grande baie vitrée.

Pour calculer la consommation électrique de votre hammam, il vous suffit de multiplier la puissance du générateur de vapeur en kWh par le temps d’utilisation. Pour connaître le coût énergétique de votre hammam, voici le calcul à effectuer : 

kwH x nombre d’heures x coût du kWh

Découvrir nos hammams sur mesure

Estimation du coût énergétique d’un hammam 

Combien coûte un hammam en électricité par jour ? par mois ? Voici quelques exemples (prix du kWh pour ces calculs : environ 22 centimes) 

  • Vous utilisez un hammam avec un générateur de vapeur de 4 kW tous les jours, pendant 1 heure : moins d’1 € par jour, soit environ une trentaine d’euros par mois. 
  • Vous utilisez un hammam avec un générateur de vapeur de 4 kW une fois par semaine, pendant une heure : moins de 4 € par mois ! 
  • Vous utilisez un hammam avec un générateur de vapeur de 9kW tous les jours, pendant 1 heure: moins de 2 € par jour, soit environ une soixantaine d’euros par mois. 
  • Vous utilisez un hammam avec un générateur de vapeur de 9kW une fois par semaine, pendant 1 heure : moins de 10€ par mois d’électricité !

Comparaison avec d’autres équipements de bien-être

Dans une même pièce sont installés une piscine, un sauna et un hammam.

Consommation électrique d’un spa

La consommation électrique d’un spa varie notamment en fonction de sa conception (selon la marque, l’isolation et le système de filtration d’un bassin peuvent être très différents par exemple), de ses dimensions, de son emplacement, de la période d’utilisation, de l’usage de la couverture isothermique et de la température de l’eau choisie. Un spa 4 places consomme généralement entre 6 et 20 kWh par jour. Si le prix du kWh est d’environ 22 centimes, cela signifie qu’un bain à remous de cette taille coûterait entre 1 et 4 € par jour en électricité (soit environ entre 30 et 120 euros par mois). 

Consommation électrique d’un spa de nage

La consommation électrique d’un spa de nage varie d’un équipement à un autre pour des raisons similaires aux spas (marque, modèle, taille, lieu d’installation, période d’utilisation, réglage de la température de l’eau, etc.). Un spa de nage consomme en général entre 300 et 500 kWh par mois. Cela représente pour les propriétaires un coût énergétique mensuel minimum entre 66 et 110 €* (*prix du kWh estimé à 22 centimes). 

Questions connexes 

Zoom sur l'intérieur d'un hammam

Quelle puissance choisir pour un hammam ?

La puissance du générateur de vapeur dépend principalement du volume de votre hammam. En général, vous devez compter environ 1 kW pour un volume de 1 m3. Donc, plus votre hammam est grand, plus la puissance de votre générateur doit être importante.

  • Pour un usage privé, les générateurs de vapeur de faible puissance (de 2,2kw à 4kw) sont généralement suffisants. Ils sont conçus pour des volumes de cabine allant de 3 à 6 m3.
  • Pour une utilisation professionnelle ou semi-professionnelle, des générateurs de vapeur de plus haute puissance sont disponibles. Ces modèles peuvent aller jusqu’à plusieurs dizaines de kW

A savoir : il est indispensable de vérifier auprès de votre fournisseur en électricité que vous disposez d’une puissance électrique suffisante pour le générateur de vapeur. Dans certains cas, il peut être nécessaire d’augmenter la puissance de votre installation électrique.

Comment alimenter un hammam ?

L’alimentation d’un hammam nécessite une combinaison d’électricité et d’eau. Le générateur de vapeur, élément essentiel du hammam, doit être raccordé à une source d’alimentation électrique et à une arrivée d’eau.

Selon les besoins en énergie du générateur, il faudra une alimentation en mono 230 volts (jusqu’à 12 kW) ou en triphasé 380/400 V + neutre (jusqu’à 36 kW). Les sections des câbles électriques doivent être calculées en fonction de l’ampérage nécessaire pour le générateur de vapeur. 

Il est recommandé de ne pas créer de prises supplémentaires par dérivation sur l’alimentation principale. Il est également crucial de respecter les normes électriques pour l’installation en milieu humide pour assurer la sécurité et l’étanchéité du système.

Être conseillé par un Responsable Projet

Complétez le formulaire ci-dessous pour être contacté par un conseiller Clairazur qui pourra vous apporter des informations complémentaires sur nos équipements et vous accompagner dans votre projet.

Articles similaires

Combien coûte un hammam en France en 2024 ? (guide des prix)

Combien coûte un hammam en France en 2024 ? (guide des prix)

Dans cet article, nous vous présentons les différentes fourchettes de prix et les types de hammam correspondants, toutes marques confondues, afin que vous puissiez avoir une idée du budget à allouer pour la réalisation de votre projet.