Pourquoi avoir un sauna à la maison ?

par | 20 mai 2024

Avoir un sauna à la maison peut sembler être un luxe réservé à quelques privilégiés. Pourtant, de plus en plus de foyers adoptent cette tendance, séduits par les nombreux bienfaits offerts par cet équipement de bien-être. Mais pourquoi exactement devrait-on considérer avoir un sauna à la maison ?

Nos équipes Clairazur, spécialistes des équipements de bien-être (spas, spas de nage, saunas traditionnels, saunas infrarouges, hammams) pour les particuliers comme les professionnels depuis plus de 30 ans et présentes dans une douzaine de magasins en France, vous font découvrir dans cet article les multiples raisons qui font du sauna à domicile un investissement précieux pour votre santé, votre bien-être et votre confort. 

Pourquoi avoir un sauna traditionnel chez soi ? 

Sauna traditionnel à la maison

Accès illimité aux bienfaits du sauna 

Avoir un sauna à la maison, c’est pouvoir bénéficier des bienfaits du sauna à tout moment.

Le matin avant d’aller travailler, après une séance de sport, à la fin d’une longue journée, un soir de semaine… nul besoin de réserver une séance de sauna dans un spa ou d’attendre votre prochain séjour dans un hôtel haut de gamme, une fois votre cabine en bois installée à votre domicile, elle est accessible 24h/24, 7j/7 !

Avoir un sauna à la maison présente de nombreux avantages qui vont bien au-delà du simple plaisir de profiter d’un moment de détente et de relaxation. Les bienfaits du sauna pour la santé sont nombreux. En voici quelques-uns : 

  • diminution du stress
  • amélioration du sommeil
  • soulagement des douleurs musculaires et articulaires
  • stimulation de la circulation sanguine 
  • renforcement des défenses immunitaires
  • dégagement des voies respiratoires
  • amélioration des problèmes de peau 
  • Etc.

Grâce à un sauna à domicile, vous pouvez régulièrement faire des séances (par exemple, une à trois fois par semaine). La régularité est la clé pour bénéficier pleinement de ses bienfaits ! 

Intimité et convivialité

Deux personnes se détendent dans un sauna en toute intimité.

Dans un sauna traditionnel, l’intimité et la convivialité se conjuguent harmonieusement, créant un espace où l’on peut à la fois se retrouver seul avec ses pensées ou partager des moments uniques avec des proches. 

L’atmosphère chaleureuse du bois et le doux crépitement des pierres chauffées invitent à la détente et à l’échange. Les séances en petit groupe permettent de renforcer les liens, discuter ou tout simplement profiter ensemble du silence apaisant. 

Ce cadre privé, loin des regards extérieurs, assure une totale liberté, que ce soit pour méditer, se relaxer ou se revitaliser loin du tumulte quotidien. Ainsi, le sauna devient un véritable sanctuaire de bien-être au cœur de la maison.

Investissement à long terme

Sauna traditionnel à la maison

Installer un sauna chez soi constitue un investissement de longue durée qui transcende les simples séances de détente. Voici pourquoi considérer cet équipement comme un placement à long terme est judicieux :

  • Valorisation immobilière : L’ajout d’un sauna peut augmenter la valeur de votre propriété. Les futurs acheteurs seront attirés par cet élément de luxe et de bien-être, ce qui peut se traduire par un avantage concurrentiel sur le marché immobilier.
  • Économies substantielles : Bien que le coût d’achat soit élevé, posséder un sauna à domicile vous évite les frais récurrents liés aux abonnements dans des spas ou centres de bien-être. À long terme, ces économies peuvent compenser l’investissement initial.
  • Durabilité et faible maintenance : Les saunas, en particulier ceux construits avec des matériaux de qualité, nécessitent peu d’entretien et sont conçus pour résister à l’épreuve du temps. Ceci garantit une utilisation prolongée sans coûts de réparation importants.

Chaque session dans votre sauna personnel contribue non seulement à votre bien-être immédiat mais représente également un pas vers une valorisation continue de votre investissement initial.

J’ai testé pour vous… le sauna finlandais ! 

Un sauna traditionnel est installé dans une salle de bain

Etape 1 : préparer son expérience sauna

Une séance de sauna, ça se prépare ! Et chaque détail a son importance. 

Ne vous précipitez pas dans la première cabine en bois venue, choisissez bien votre environnement. Je vous conseille un sauna en bois massif parce que oui, le contexte compte pour se sentir parfaitement à l’aise. Et n’oubliez pas votre serviette, à déposer sur la banquette !

Prenez garde au timing aussi… De préférence, faites une séance de sauna pour vous mettre en condition avant un effort physique, pour décompresser après une journée très chargée, pour soulager des douleurs ou, comme moi, utilisez-le simplement pour vous détendre et vous maintenir en forme !

Et faites attention à la température ! Evitez la chaleur trop brusque. Commencez votre séance de sauna à 70°C et augmentez progressivement et tranquillement la température. Nul besoin de dépasser les 90 ou les 100 degrés. Oubliez les idées reçues ! L’efficacité d’un sauna ne nécessite pas de rester des heures dans une cabine à plus de 100°C. Personnellement, je trouve que 80°C est la température idéale pour un sauna. Dans un sauna, oui je veux bien transpirer, mais étouffer non ! 

Etape 2 : optimiser les bienfaits du sauna

Un sauna traditionnel, doté d'une grande surface vitrée, est installé dans une salle de bain

La clé de la réussite pour votre expérience sauna, c’est la période de refroidissement. Elle est nécessaire pour optimiser les bienfaits de la chaleur sèche. Seules les méthodes diffèrent selon l’endroit où vous vous trouvez, votre curiosité pour des expériences nouvelles et votre tolérance au grand frisson ! 

Vous n’avez que l’embarras du choix : votre tuyau d’arrosage pour une douche glacée dans votre jardin, une promenade en peignoir pieds nus dans la neige, un plongeon dans la piscine (non chauffée, ne trichez pas !) ou encore un saut dans un lac gelé dont vous briserez vous-même la glace ! Autrement, si vous préférez des méthodes moins extrêmes, vous pouvez simplement vous asseoir sur une chaise dans votre jardin, juste le temps que votre corps se rafraîchisse, ou prendre une douche froide dans votre salle de bain.

Je garderai le secret sur l’option que j’ai choisie mais sachez que l’essentiel consiste à varier les températures du corps, parce qu’en ces alternances chaud/froid réside le secret qui fera du sauna une expérience si efficace et revigorante ! Et pour moi, la période de refroidissement n’a pas duré plus de 5/6 minutes… Là encore, écoutez-vous et vous saurez après quelques séances quelle durée vous convient le mieux.

Etape 3 : alterner sauna sec et sauna humide

Un sauna traditionnel avec de grandes surfaces vitrées est installé dans une salle de bain.

Pendant votre séance, alternez sauna sec et sauna humide, comme l’exige la tradition !

La plupart des gens imaginent qu’il s’agit là de deux expériences bien distinctes, à effectuer dans des salles différentes, mais non, le sauna sec et le sauna humide ont lieu dans la même cabine et offrent la combinaison parfaite pour une véritable séance de sauna. La seule différence est évidemment le taux d’humidité dans la pièce.

Le sauna est dit “sec” quand la chaleur dans la salle a éliminé toute humidité dans l’air. Pour l’alterner avec le sauna dit “humide”, il suffit d’arroser les pierres chaudes avec un peu d’eau. Aussitôt le taux d’humidité augmente et vous ressentez une chaleur accrue. En réalité, la température réelle de l’air ambiant n’a pas changé sauf que l’eau étant un meilleur conducteur que l’air, votre corps ressent plus intensément la chaleur.

Je récapitule : vous avez préparé votre sauna (température, lieu, moment…), vous avez effectué une séance de sauna sec (pendant au maximum 15 minutes selon moi pour une durée idéale, à une température allant crescendo de 65°C à 80°C mais là encore, ce ne sont que des conseils, l’expérience sauna étant propre à chacun, seul votre confort personnel importe !) et vous avez pris soin de respecter un temps de refroidissement. Vous vous sentez bien, non ? Et bien, on arrive maintenant à mon étape favorite, celle à laquelle mènent toutes les précédentes, le sauna humide ! 

Zoom sur l'intérieur d'un sauna qui comporte des accessoires (seau, louche, etc.)

Pour mon sauna humide, je rentre dans le sauna, un seau plein d’eau à la main. Il y fait plus de 80°C et les pierres volcaniques diffusent leur intense chaleur. Je les arrose généreusement et là, l’expérience devient vraiment géniale ! La vapeur d’eau emplit instantanément la cabine en bois, brouillant le verre de la fenêtre et de la porte. Le crépitement de l’eau sur les pierres ajoute du charme à la séance. 

Afin de compléter ce bien-être sensoriel, j’ajoute de l’essence d’eucalyptus à l’eau et le parfum répandu est aussi agréable qu’utile. La vapeur ouvre largement les sinus et constitue une arme particulièrement efficace contre les rhumes et autres nez bouchés. 

Pour le sauna humide, n’oubliez pas d’arroser très régulièrement les pierres pour maintenir le taux d’humidité que vous voulez et la température qui vous convient. Ma session sauna humide a duré 15 minutes mais à vous de voir si vous préférez la prolonger. Encore une fois pas de règles sauf relaxation, purification et détente !

Questions connexes 

Un sauna est installé dans l'angle d'une grande salle de bain, à proximité d'une douche et d'une baignoire.

Où installer un sauna chez soi ? 

Un sauna peut être installé en intérieur comme en extérieur. En intérieur, les saunas sont souvent installés dans une salle de bain spacieuse, une pièce à vivre, un sous-sol ou un studio non utilisé. Seule véritable contrainte pour un sauna intérieur : la hauteur sous plafond de la pièce doit être de 2m15 minimum. Les saunas extérieurs ou chalets saunas sont généralement placés dans un jardin, une arrière-cour, sur une terrasse ou encore dans un pool house à côté de la piscine. 

Est-ce qu’un sauna traditionnel consomme beaucoup d’électricité ? 

Tout dépend principalement de la conception, de la qualité de fabrication, des dimensions, de l’emplacement, de la puissance du poêle du sauna mais aussi de sa fréquence d’utilisation ! 

La puissance moyenne d’un sauna électrique est de 8 kW. Quel est le coût de la consommation d’un sauna équipé d’un poêle électrique de 8 kW ? Si le sauna est utilisé durant une heure (30 minutes de préchauffage + 30 minutes de séance), la séance vous reviendra à seulement deux euros pour un coût du kWh de 25 centimes.

En effet, si vous utilisez le sauna durant une heure, une à deux fois par semaine, il consommera entre 32 et 64 kWh par mois. Si le prix du kWh est de 25 centimes, sa consommation électrique coûtera en moyenne à son propriétaire entre 8 et 16 euros par mois. 

Achat sauna : combien coûte un sauna traditionnel ? 

Quel est le prix d’un sauna traditionnel ? Si l’idée d’installer un sauna à votre domicile a traversé votre esprit, vous vous êtes sans aucun doute posé cette question ! Bien que nos équipes soient spécialisées dans les équipements de bien-être (spas, spas de nage, saunas traditionnels, saunas infrarouges, hammams), elles ne peuvent pas vous donner le prix d’un sauna sans connaître précisément votre projet.

Le prix d’un sauna peut varier à la hausse comme à la baisse en fonction de différents critères comme les dimensions, le type de poêle, les matériaux de fabrication, le design, etc. 

Mais alors, comment avoir une idée approximative du budget à prévoir pour l’achat d’un sauna ? Nos équipes Clairazur Spa vous proposent de découvrir les différentes fourchettes de prix de cet équipement, toutes marques confondues. 

Prix d’un sauna en intérieur

Envie d’installer votre sauna finlandais en intérieur ? Voici les différentes fourchettes de prix des saunas intérieurs :

  • les saunas en kit : de 900 à 5 000 €
  • les saunas traditionnels : de 6 000 à 10 000 €
  • les saunas traditionnels haut de gamme : de 8 000 à 20 000 €
  • les saunas traditionnels “professionnels” : de 12 000 à 60 000 €

Prix d’un sauna en extérieur (jardin, terrasse, etc.) 

Vous aimeriez installer un sauna finlandais dans votre jardin ou sur votre terrasse ? Les prix des saunas extérieurs, aussi appelés chalets saunas, débutent à partir de 12 000 € et peuvent s’élever jusqu’à 40 000 euros, voire plus selon les modèles. 

Quel sauna traditionnel choisir ?

Pour bien choisir son sauna, il est important de :

  • trouver le type de sauna (traditionnel ou infrarouge) qui convient le mieux à ses envies et besoins
  • prendre en compte l’espace disponible et le nombre de personnes susceptibles d’utiliser la cabine simultanément pour déterminer les dimensions idéales de l’équipement de bien-être
  • s’assurer de la qualité de la cabine (matériaux de fabrication, isolation, etc.) 
  • s’intéresser au coût de fonctionnement de l’équipement
  • confier son projet à une entreprise sérieuse, réputée pour son bureau d’études, son accompagnement et son SAV, qui travaille depuis plusieurs années avec la même marque
  • échanger avec un spécialiste des saunas et, si possible, se rendre dans un magasin ou un showroom pour voir les produits 

Bien choisir son spa ou spa de nage

Nous avons développé deux guides d’achat gratuits pour vous permettre de faire le bon choix en vous concentrant sur les bonnes questions à poser pour trouver le spa ou spa de nage qui répondra le mieux à vos besoins.

Votre guide d’achat gratuit

Complétez le formulaire ci-dessous pour recevoir votre guide d’achat par email.

Articles similaires

Combien coûte un sauna infrarouge en France en 2024 ? (guide des prix)

Combien coûte un sauna infrarouge en France en 2024 ? (guide des prix)

Pour vous aider à mieux comprendre le prix des saunas infrarouges et à déterminer le budget que vous souhaitez allouer à votre projet, nous vous proposons de découvrir dans cet article les principaux facteurs qui justifient les différences de prix entre les modèles mais aussi les différentes fourchettes de prix et les équipements correspondants, toutes marques confondues.