Quelle est la consommation d’eau d’un spa ?

par | 5 juillet 2023

Vous vous êtes peut-être déjà renseigné sur la consommation énergétique d’un bain à remous. Mais que savez-vous sur la consommation d’eau d’un spa ? Le prix de l’électricité ne cessant d’augmenter ces dernières années, il est vrai que le coût énergétique est plus souvent au cœur des préoccupations de nos clients car ils veulent connaître l’impact de l’utilisation de leur bassin sur leur facture d’électricité. Mais, parmi les coûts annuels d’un bain bouillonnant, il est aussi important de prendre en considération sa consommation d’eau. 

Nos équipes Clairazur, spécialistes du spa depuis plus de 30 ans, sont régulièrement interrogées sur la contenance des bassins, sur le nombre de vidanges à réaliser chaque année ou encore sur la manière de garder une eau propre, saine et cristalline le plus longtemps possible. Afin que vous puissiez trouver les réponses à vos questions, nous allons vous apporter un éclairage complet sur la consommation d’eau d’un spa.  

Consommation d’eau d’un spa : combien de litres d’eau dans un spa ?

La contenance d’un bassin dépend principalement de ses dimensions. La quantité d’eau présente dans un spa est liée à sa capacité d’accueil (de 2 à 8 personnes en simultané selon les modèles).

Quelle est la consommation d'eau d'un spa ? Un spa recouvert de mosaïque bleu marine est encastré dans une terrasse en bois clair. Il est placé dans un jardin, à proximité d'un salon de jardin.
Capacité d’accueil (nombre d’assises et/ou places allongées) Contenance (en moyenne)
Spa 2 places Entre 600 et 700 L
Spa 3 places Entre 700 et 900 L
Spa 4 places Entre 1 000 et 1 100 L
Spa 5 places Entre 1 100 et 1 200 L
Spa 6 places Entre 1 200 et 1 400 L
Spa 7 places Entre 1 500 et 1 600 L
Spa 8 places Plus de 2 000 L

A savoir : les 3 millions de bassins installés en France ne représentent que 0,15 % de l’utilisation de l’eau au niveau national, soit environ 40 millions de m³ par an. A titre d’exemple, les fuites des réseaux français d’eau potable entraînent le gaspillage de plus d’un milliard de m³ d’eau chaque année.

Nos conseils pour réduire la consommation d’eau d’un spa

Comment faire baisser sa facture d’eau tout en utilisant son bassin ? Découvrez nos trois astuces !

1) Acheter un spa avec un système de filtration performant

Si vous n’avez pas encore acheté votre bain à remous, cette astuce devrait vous intéresser ! Sachez que tous les spas ne sont pas équipés d’un système de filtration de la même efficacité. Plus le système de filtration de votre bassin est perfectionné, moins il a besoin de fonctionner. Il permet également une moindre utilisation de produits d’entretien pour équilibrer et désinfecter l’eau. Si l’eau contient par exemple trop de brome ou de chlore, elle peut vite devenir inutilisable pour les baigneurs.

Ainsi, un bain à remous haut de gamme doté d’un système de filtration très efficace ne nécessitera pas le même nombre de vidanges par an qu’un bain bouillonnant équipé d’une filtration moins élaborée. Par exemple, les spas de la gamme Infinity de Clairazur disposent d’un système de filtration « autonettoyante » très performant : ils n’ont besoin d’être vidangés qu’une seule fois par an !

Certes, les spas qui sont équipés d’une telle technologie coûtent généralement plus cher à l’achat mais vous êtes assuré de faire des économies d’eau, d’énergie et de produits d’entretien !

2) Baisser la température de l’eau

Un couple déguste une coupe de champagne dans un spa éclairé.

Le saviez-vous ? Baisser la température de l’eau du spa est une excellente manière de réduire la consommation d’eau de votre bain à remous. En effet, plus l’eau est chauffée à une température élevée, plus il est difficile de maintenir son équilibre. De plus, la chaleur est susceptible de favoriser le développement de micro-organismes nuisibles. Vous devrez alors utiliser une certaine quantité de produits d’entretien pour garder une bonne hygiène de l’eau.

Or, si vous ne voyez pas d’inconvénient à réduire la température de votre eau, faites le test ! Vous constaterez que le pH est beaucoup plus stable et que votre fréquence d’utilisation de produits pour équilibrer et désinfecter l’eau a diminué. Vous pourrez ainsi garder votre eau plus longtemps.

3) Bien équilibrer l’eau

Pour éviter de vidanger trop fréquemment votre bassin, il est essentiel de réussir à garder votre eau propre, claire et saine ! Pour cela, il est important de savoir comment fonctionne le traitement de l’eau d’un spa.

Quand faut-il remettre de l’eau dans le spa ?

En général, un spa perd un à deux centimètres d’eau par mois à cause de l’évaporation. Il est recommandé d’ajouter un complément d’eau une fois par mois. Il est cependant possible que vous perdiez davantage d’eau si :

  • vous utilisez très fréquemment votre bain à remous
  • vous êtes nombreux à profiter du spa
  • vous ne remettez pas systématiquement la couverture thermique après chaque séance
  • de fortes chaleurs accélèrent l’évaporation
  • vos enfants jouent dans le spa (ballon, pistolet à eau, éclaboussures, etc.)
Deux enfants jouent au ballon dans un spa portable, installé sur une terrasse.

Quand faut-il changer l’eau du spa ?

Les résultats d’un test bandelette vous indiquent que le pH et l’alcalinité sont trop bas ? Malgré l’utilisation de produits comme le TAC+, vous ne parvenez plus à rééquilibrer votre eau ? Plus rien ne semble faire effet ? C’est le signe qu’il est temps de changer l’eau du spa !

En résumé…

  • Un spa peut contenir de 600 à plus de 2 000 litres d’eau en fonction de sa taille.
  • Pour limiter sa consommation d’eau, il est préconisé d’acheter un bain à remous équipé d’un système de filtration performant, de baisser la température de l’eau et de bien la traiter pour éviter un nombre excessif de vidanges.
  • Un bain bouillonnant perd généralement 1 à 2 cm d’eau par mois.
  • Il est nécessaire de changer l’eau quand les produits d’entretien ne réussissent plus à équilibrer le pH et à corriger l’alcalinité. 

Note de l’expert : 95% du temps, un spa est couvert par sa couverture isotherme. Dès lors, aucune évaporation et donc aucune perte d’eau n’ont lieu. Il n’y a évaporation et perte d’une petite quantité d’eau que lorsque vous profitez d’une eau bien chaude, confortablement installé dans votre spa.

Être conseillé par un Responsable Projet

Complétez le formulaire ci-dessous pour être contacté par un conseiller Clairazur qui pourra vous apporter des informations complémentaires sur nos équipements et vous accompagner dans votre projet.

Articles similaires

Quelle est la durée de vie d’un spa rigide et d’un spa de nage ?

Quelle est la durée de vie d’un spa rigide et d’un spa de nage ?

Lorsque l’on investit dans un spa rigide, il est naturel de se demander quelle sera sa durée de vie. Découvrez les facteurs clés influençant la durée de vie d’un spa rigide. De la qualité des matériaux à l’entretien, cet article offre des conseils pour optimiser la performance de votre équipement bien-être.