Consommation énergétique d’un spa : quel impact sur votre facture d’électricité ?

par | 31 mars 2023

Vous réfléchissez à installer un spa à votre domicile mais, dans le contexte actuel, vous vous interrogez sur la consommation énergétique d’une telle technologie. Sage décision ! Un bain à remous est un investissement. Vous pouvez bien entendu avoir un coup de cœur pour un produit mais il n’est pas recommandé de l’acheter sur un coup de tête. Avant de choisir un modèle, il est important que vous vous renseigniez, pour des raisons économiques ou écologiques, sur la quantité d’énergie nécessaire au fonctionnement de cet équipement. C’est le meilleur moyen d’éviter une mauvaise surprise au moment de régler votre facture d’électricité.

Chez Clairazur, spécialiste du spa en France depuis plus de 30 ans, nos équipes sont de plus en plus questionnées par nos clients sur le coût énergétique des bains bouillonnants. Et pour cause, le prix de l’électricité ne cesse d’augmenter et de nombreux revendeurs de spas ne précisent pas sur leur site la consommation énergétique de leurs produits. Grâce aux retours de nos clients, nous avons compris à quel point il était essentiel de vous informer davantage sur ce sujet.

Combien un spa va-t-il vous coûter en électricité par mois ou par année ? Pour répondre à cette question, il faut prendre en compte plusieurs facteurs qui font varier la consommation d’énergie d’un bain à remous de manière considérable comme le modèle, la taille du bassin, l’emplacement ou encore la période d’utilisation. C’est pourquoi il est préconisé d’être accompagné par un expert dès les prémisses d’un projet de spa. Dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi la consommation en électricité d’un spa fluctue d’un modèle à un autre mais aussi d’un utilisateur à un autre.

Comprendre la consommation énergétique d’un spa

Un spa pour 4 personnes consomme entre 2 500 et 7 500 kWh par an. Tel est le chiffre que vous trouverez sur différents sites internet. Cette fourchette de prix vous permet d’avoir une idée générale du coût énergétique d’un bain à remous doté de 4 places. Cependant, elle ne vous aide pas à comprendre pourquoi il peut y avoir un tel écart (du simple au triple !) entre la consommation minimale et maximale. Découvrez les différents facteurs qui peuvent fortement impacter, à la hausse comme à la baisse, votre facture d’électricité à la suite de votre achat.

Le modèle de spa

La consommation énergétique d’un spa doit faire partie des points auxquels vous devez prêter attention au moment de choisir le modèle que vous accueillerez à votre domicile. Pour éviter d’acheter un équipement énergivore, nous vous conseillons de vous intéresser à l’isolation de sa coque, à son système de filtration, à la sophistication de la conception hydraulique et aux pompes de massage.

L’isolation d’un bassin n’est pas la même selon les marques et les modèles. Certains fabricants ne prévoient aucune isolation thermique pour leurs spas, d’autres ne placent qu’une feuille d’aluminium sur la coque et/ou l’habillage, ou n’utilisent que de la mousse polyuréthane. Certaines marques combinent ces deux principes d’isolation pour leurs bains à remous. Vérifiez que toutes les parois et le dessous du spa sont isolés.

Grâce à une isolation perfectionnée, le bain bouillonnant a moins besoin de solliciter la machinerie pour maintenir l’eau à la température souhaitée. Qui dit limitation du système de chauffage dit réduction de la facture d’électricité !

Un spa portable est installé en extérieur sur une terrasse, sous un abri.

Les bains à remous sont équipés de pompes de filtration plus ou moins économiques. En effet, certains modèles, sont dotés de pompes bi-vitesse. S’il est vrai qu’elles sont très performantes, elles ont l’inconvénient d’être un peu plus gourmandes en électricité que des pompes de circulation dédiées à la filtration.

Enfin, tous les modèles de spas n’ont pas les mêmes pompes dédiées aux massages ni le même nombre de jets hydromassants. Certains fabricants « low cost » équipent les bains à remous de pompes très énergivores et multiplient le nombre de jets pour offrir des massages dits « puissants » mais aussi pour se différencier de la concurrence. Si vous allumez l’ensemble des jets, qui peuvent atteindre le nombre de 70 ou 90 selon les modèles, vous constaterez un pic de consommation très important sur votre facture d’électricité. Pourtant, ces dizaines de jets n’offriront ni confort de massage ni efficacité relaxante complémentaire. 

Les marques reconnues, leaders sur le marché du spa, font plutôt le choix de limiter la quantité de jets, de déterminer le type de jets et leur positionnement de manière stratégique et d’adapter la puissance des pompes en fonction du nombre de jets installés dans le bassin pour réduire la consommation énergétique du bain à remous.

La taille du bassin

Sans surprise, plus un spa est grand, plus son volume d’eau est important et plus sa consommation en électricité est élevée pour faire fonctionner le système de chauffage et de filtration. C’est pourquoi il est essentiel, en amont de votre achat, de vous assurer du nombre de places assises ou allongées dont vous avez réellement besoin au quotidien. 

L’emplacement

Comment expliquer qu’un spa en extérieur consomme plus qu’un spa en intérieur alors qu’il s’agit de modèles identiques ? Un bain à remous installé en intérieur est moins sujet aux différences de températures qu’un bain bouillonnant placé dans un jardin, sur une terrasse ou un balcon. Ainsi, il a moins recours au système de chauffage pour conserver la chaleur de l’eau. 

La période d’utilisation

Un spa portable est installé en extérieur dans un jardin enneigé.

Un bain à remous peut s’utiliser toute l’année. Cependant, en fonction de la saison durant laquelle vous utilisez votre spa, sa consommation en électricité est différente. En effet, plus l’écart se creuse entre la température extérieure et celle de l’eau, plus le bain bouillonnant va être gourmand en énergie pour réussir à garder la température de l’eau désirée. L’évaporation vous contraindra également à des faires appoints d’eau qui devront être chauffés.

Si vous souhaitez profiter de votre bassin durant les mois les plus froids de l’année et vivre une expérience sensorielle d’exception, il faut vous attendre inévitablement à une facture d’électricité plus élevée que pour une utilisation de votre spa en plein été. C’est d’autant plus vrai que les utilisateurs ont tendance à augmenter fortement la température de l’eau de leur bain à remous pour se motiver à le rejoindre quand les températures extérieures sont basses.

L’utilisation de la couverture isothermique

Ce n’est généralement pas la qualité de la couverture isothermique du spa qui explique une consommation d’énergie plus ou moins importante de l’équipement. En effet, l’épaisseur d’une couverture pour bain à remous est assez semblable d’un revendeur à un autre. Par contre, sa densité, qui constitue un aspect crucial en termes de résistance au temps et de pouvoir isolant, peut différer.

Il n’est pas envisageable d’acheter un spa sans de type de protection, qu’il soit installé en intérieur ou en extérieur. En plus de préserver l’eau des saletés, la couverture garantit le maintien de la température de l’eau. Après chaque séance de spa, nous vous conseillons de remettre systématiquement la couverture sur le bassin pour éviter les déperditions de chaleur. Une mauvaise utilisation de la couverture pourrait expliquer une hausse imprévue sur votre facture d’électricité.

La température de l’eau  

Une femme règle depuis son spa portable installé en extérieur la température de l'eau grâce à un panneau de commande.

Le réglage de la température de l’eau a un impact concret sur la consommation énergétique du spa. Si vous réglez la température de l’eau à 37°C, notamment quand les températures extérieures sont basses, vous imposez à votre bain à remous de solliciter énormément le système de chauffage. Ainsi, vous constaterez immédiatement un pic de consommation sur votre facture d’énergie. Si, au contraire, vous choisissez d’adapter la température de l’eau aux températures extérieures, c’est-à-dire de la baisser de quelques degrés en saison hivernale par exemple, la consommation en électricité de votre spa sera beaucoup plus négligeable.

Consommation énergétique d’un spa : témoignages clients

Nos clients s’expriment sur la consommation énergétique de leur spa Clairazur ! Découvrez leurs témoignages après plusieurs années d’utilisation de leur équipement.  

« J’ai été assez surpris de constater qu’il n’y avait pas de grosses différences sur mes factures d’électricité après l’installation de mon spa. »

Ariel

« Le spa consomme beaucoup moins que ce que je pensais. Je n’ai pas calculé combien le spa consommait exactement mais la différence n’est pas notable sur les factures d’électricité. »

Alexia

« Mon ancien spa, une très ancienne génération, était énergivore. Mais mon nouveau spa Clairazur passe inaperçu dans ma facture d’électricité. Je ne vois pas de fort surcoût. »

Philippe

« Je ne calcule pas vraiment mais ce n’est pas très élevé, et pour le plaisir que ça procure, ça vaut la peine ! »

Fabrice

En résumé…

La consommation énergétique d’un spa est liée à :

  • Sa qualité d’isolation
  • Son système de filtration
  • Son ingénierie (hydraulicité, sophistication de la conception)
  • Ses pompes de massage et son nombre de jets
  • Sa taille
  • Son emplacement
  • Sa température d’eau
  • La période durant laquelle il est utilisé

Bien choisir son spa ou spa de nage

Nous avons développé deux guides d’achat gratuits pour vous permettre de faire le bon choix en vous concentrant sur les bonnes questions à poser pour trouver le spa ou spa de nage qui répondra le mieux à vos besoins.

Votre guide d’achat gratuit

Complétez le formulaire ci-dessous pour recevoir votre guide d’achat par email.

Articles similaires

Les meilleures marques de spas en France en 2024 (analyse de 4 marques)

Les meilleures marques de spas en France en 2024 (analyse de 4 marques)

Plusieurs marques nord-américaines élaborent des modèles qui correspondent à l’idée que nous nous faisons d’un spa haut de gamme car elles regroupent trois caractéristiques essentielles : l’expérience, le savoir-faire et l’innovation. Dans cet article, découvrez les 4 meilleures marques de spas en France en 2024 !

Combien coûte un spa en France en 2024 ? (guide des prix)

Combien coûte un spa en France en 2024 ? (guide des prix)

Quel est le prix d’un spa ? Quel budget faut-il prévoir ? Dans cet article, nous vous expliquons comment sont déterminés les prix des spas. Nous vous présentons également les différentes fourchettes de prix et les équipements correspondants, toutes marques confondues.